L’acceptabilité sociale - parce que vous voulez réussir !

Le développement durable doit être de plus en plus au cœur de nos actions, et plus particulièrement de celles des entreprises, d’autant plus que le gouvernement du Québec a adopté en 2006 la Loi sur le développement durable qui sert de balise à ses actions dans ce domaine. En s’inspirant des 16 principes de cette Loi, une entreprise qui développe un projet sur ces bases facilite la conciliation des aspects économiques, environnementaux et sociaux avec le milieu d’accueil ainsi que l’implantation du projet.

Ceci étant dit, depuis les années 1990, nous constatons l’émergence d’une mobilisation des citoyens à l’égard de l’environnement due à la fois à une conscientisation plus grande des communautés et à l’application encore trop timide du développement durable par certaines entreprises et institutions publiques. Cette mobilisation n’est d’ailleurs pas étrangère au phénomène de l’acceptabilité sociale ou de la « non acceptabilité sociale ». Son ampleur a pour incidence d’amener les entreprises à revoir leurs pratiques afin de favoriser une réelle prise en compte des aspects sociaux.  En effet, au cours des dernières années, l’acceptabilité sociale a pris une place importante lors de débats déterminants quant à la réalisation de nombreux projets. Nous pouvons penser notamment aux projets de la centrale thermique Le Suroit, du terminal méthanier Rabaska et de la filière éolienne ; des projets qui étaient assujettis au processus d’évaluation environnementale, et aux gaz de schiste, pour lesquels le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a tenu des enquêtes et des audiences publiques. 

Dans les faits, le phénomène d’acceptabilité sociale a permis de rassembler sous un même vocable tous les mouvements d’expression autour d’un projet, qu’ils soient pour ou qu’ils soient contre.

 Le BAPE, un forum d’expression

 La raison d’être fondamentale du BAPE est d’éclairer la prise de décision gouvernementale dans une perspective de développement durable. Le BAPE réalise cet objectif en informant, enquêtant et en tenant des audiences publiques, offrant l’opportunité à tous les individus et les groupes de la société de s’informer et d’exercer leur droit de parole afin d’apporter un éclairage sur les enjeux des projets.

 

Pour en lire plus, Cliquez ici